Pas de visa pour Aida
Collection PUNT

PAS DE VISA POUR AIDA

Introduction Nadège Guilloud Bazin

L’idée d’écrire et de dessiner « Pas de visa pour Aïda » m’est venue de la douloureuse expérience qu’a vécue Aïda à l’ambassade de France à Dakar pour une demande de visa touristique.
Je fais la connaissance d’Aïda lors d’un séjour au Sénégal en vacances avec ma famille. A l’époque elle travaille dans un hôtel à Dakar où nous séjournons. Je deviens très vite amie avec Aïda pour sa gentillesse et son ouverture envers les autres.

Aïda, c’est la joie de vivre, une personne pleine de vie et d’envie. C’est toute la force de cette amitié-là qui nous pousse à nous retrouver au Sénégal les années suivantes pendant les vacances d’été.
Accueillis plusieurs fois chez elle, par principe de réciprocité, ma famille et moi décidons de l’inviter à passer un mois d’Août en France. Pour la météo c’est mieux. C’est mieux aussi parce qu’Aïda est prof de Français dans un collège. Aïda avait déjà séjourné en France lorsqu’elle était étudiante. C’était en plein hiver, en montagne.

Aïda à Dakar et moi en France entamons une démarche pour qu’elle obtienne un visa touristique pour la France. Il est évident qu’après avoir rempli toutes les conditions requises pour l’obtention d’un visa, Aïda me retrouve en France pour des vacances. Après tout, une personne qui possède une maison devrait avoir le droit d’inviter une amie chez elle. Malheureusement, le visa lui est refusé sans explication. Quelle peine et quelle colère ce fut !

Alors, je pose la question, pourquoi un Européen peut sans difficulté se rendre en Afrique, tandis qu’une Africaine a toujours du mal à obtenir un visa pour l’Occident?

Résumé

Aïda est une jeune femme qui vit au Sénégal et qui se voit refuser sans aucune explication un visa touristique pour ses prochaines vacances en France. Pourtant, elle est invitée par des amis connus de longue date qui peuvent eux se rendre en vacances au Sénégal comme bon leur chante. Alors, elle s’interroge sur ce refus étrange qui l’attriste beaucoup mais elle a bien du mal à trouver des réponses aux questions qu’elle se pose. Pourquoi l’ambassade refuse-t-elle d’accorder ce si précieux sésame à une simple vacancière ?

Ce n’était pas pour rester, qu’est-ce qu’ils croient ?
Cheikh, un ami lui racontera sa propre expérience de candidat au départ mais il finira par renoncer.
Qu’est-ce qui fait que les gens sont toujours plus nombreux à vouloir partir quitte à y laisser la vie?

Scénario et illustration : Nadège GUILLOUD BAZIN
Format : 218 x 300 mm
Couverture cartonnée
Nombre de pages : 56
Prix : 15 euros
Catégorie : 12 ans et plus
Collection KUSH

IAN : 9791095035008

Pour la France 17,15€ frais de port compris